Missions et moyens du Cisia

Modifié le 20 mars 2018 - 09:46
Description haut

Le centre d’instruction en sécurité industrielle de l’armement (CISIA) a reçu pour mission de participer, par des actions pédagogiques, à la sauvegarde du secret industriel (protection du potentiel scientifique et technique national) et de défense. Il sensibilise et instruit les personnels de tous niveaux hiérarchiques ayant à connaître des informations protégées classifiées ou sensibles, relevant de la DGA, d’organismes publics ou privés titulaires de contrats avec ou sans détention d’informations et supports classifiés, ou ressortissants de pays étrangers ayant passé avec la France un accord de sécurité.

Il forme notamment des officiers de sécurité, sensibilise les entreprises à la sécurité des systèmes d’information, à la cryptologie, à l’intelligence économique, ainsi qu’à la protection du potentiel scientifique et technique national. Dès l’affaire « Farewell » et la création du CISIA, l’espionnage industriel a toujours été intégré, au même titre que la menace terroriste.

Pour adapter son offre aux besoins, parallèlement à sa veille des pratiques en matière de sécurité, le centre consulte régulièrement les organismes du ministère afin de connaître l’évolution des besoins tant sur le contenu des formations que sur les volumes des personnels à former. Il fait appel à l’expertise de consultants privés et de formateurs occasionnels exerçant des responsabilités au ministère de la défense et dans les secteurs public et privé.


Des sensibilisations de base destinées à toute personne ayant accès à des informations protégées classifiées ou sensibles sont proposées. Les cadres et dirigeants peuvent également être sensibilisés sur les questions de sécurité industrielle et de défense.


Pour répondre aux évolutions de réglementation et à la mise en place de politiques spécifiques, le CISIA modifie et adapte l’ensemble de ces stages. Il dispense à cet effet dix-huit stages par thématiques ou par niveaux hiérarchiques, dans son centre d’Arcueil ou dans les locaux du client. Les grands types d’actions proposées :

  •   Instruction/formation : 6 stages
  •   Information/sensibilisation : 12 stages


L’actualité récente a jeté la lumière sur les expatriés qui doivent exercer leur métier dans des régions sensibles du monde. Depuis 2015, grâce aux compétences croissantes et renouvelées de ses intervenants, une convention DGGN-DGA/SSDI/CISIA permet au GIGN d’assurer des sessions de formation dans le domaine de la sécurité des expatriés au profit du CISIA. Ce stage EXPAT (3 jours) est exclusivement dédié aux personnels candidats à l’expatriation.

Moyens

Pour assurer sa mission de formation, le centre est équipé de moyens pédagogiques multimédias et de matériels de démonstration en fonction du besoin.